Logo - CHF Canada

Viellir chez soi: Bâtir des communautés grâce à la musique et à la coopération

Publié le 22 octobre, 2018

Maria Hawkins, la «Dame du blues» d’Ottawa et résidente de l’Andy Andras Co‑op Housing for Seniors, est une femme difficile à rencontrer pour une entrevue.

J’ai finalement réussi à la rejoindre durant la Journée des besoins spéciaux à la Foire de la capitale, où elle interprétait des standards du blues et du rock and roll sous le grand chapiteau.

Mme Hawkins est une passionnée de musique, elle aime travailler avec les jeunes et les adultes handicapés, et elle favorise le mentorat : elle a mis sur pied le programme Blues in the Schools, elle a participé à des initiatives visant à contrer l’intimidation et elle travaille pour Musicability, une chorale composée de personnes handicapées de tous les âges, entre autres projets.

Elle est également une sympathisante dévouée du mouvement coopératif.

Mme Hawkins vit à l’Andy Andras Co‑op depuis maintenant 10 mois. Quatre jours après avoir emménagé dans la coopérative, elle a subi une greffe de cornée et elle a été impressionnée par l’appui des membres de sa coopérative.

Maintenant rétablie, elle aide dans l’examen du règlement de la coopérative et elle siège à son comité social.

En faisant partie du mouvement coopératif, nous appartenons à quelque chose de plus grand, de plus vaste et de plus précieux que juste nous-mêmes.

«En faisant partie du mouvement coopératif, nous appartenons à quelque chose de plus grand, de plus vaste et de plus précieux que juste nous-mêmes», affirme-t-elle, soulignant comment elle apprécie comment les membres de sa coopérative prennent soin l’un de l’autre, par exemple en visitant d’anciens membres qui ont déménagé dans des centres de soins ou à l’hospice.

Au sujet d’être membre d’une coopérative, elle souligne que «le terme coopérative signifie que nous sommes tous reliés ensemble, aujourd’hui, demain et toujours.» La façon dont elle décrit la vie en coopérative fait écho à la façon dont elle apprécie l’interprétation musicale pour «le sentiment de connexion, le sentiment de symbiose lorsqu’on donne de l’énergie à la foule et que la foule nous en redonne.»

L’Andy Andras Co‑op aide ses membres à vieillir chez soi en favorisant une communauté de soutien dynamique qui organise des activités, comme des classes d’exercices hebdomadaires et des célébrations d’anniversaires des membres à tous les mois, en s’assurant que les membres ont des possibilités de faire du bénévolat en fonction de leurs capacités et de leurs intérêts.

La coordonnatrice Leah Rafti s’assure également de sensibiliser les membres de leur famille aux ressources accessibles dans la collectivité, comme les popotes roulantes, les services de physiothérapie ou les coopératives funéraires.

Maria Hawkins prépare actuellement deux albums de chansons originales. Vous pouvez entendre sa musique à www.mariahawkins.ca.

Ce profil a d’abord été publié dans le bulletin électronique de la FHCC le 2 septembre 2016.


Ne manquez pas les dernières nouvelles du mouvement coopératif, ainsi que des exemples de réussites et des ressources utiles pour votre coopérative.

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre Bulletin électronique toutes les deux semaines directement dans votre boîte aux lettres!