Logo - CHF Canada

Ce que les partis ont dit au sujet du logement

Publié le 17 octobre, 2019

Au cours des derniers mois, nous avons demandé à tous les partis politiques d’accorder la priorité au logement et recommandé cinq mesures stratégiques :

  1. maintenir le rôle de chef de file et les investissements du gouvernement fédéral pour améliorer l’accès au logement;
  2. élaborer et financer adéquatement une stratégie distincte pour le logement des Autochtones en milieu urbain, rural et nordique;
  3. accroître l’offre de logements communautaires;
  4. protéger l’offre existante de logements communautaires et assurer des appuis appropriés pour protéger les logements avec services de soutien; et
  5. s’engager à mettre fin à l’itinérance au Canada.

Voici les réponses des partis :

Le Parti libéral

Le Parti libéral fait campagne en poursuivant sa Stratégie nationale sur le logement, amorcée en 2017, et il prévoit un nouveau financement fédéral de 16,1 milliards de dollars pour des programmes de logement abordable sur 10 ans. Cette mesure touche deux programmes importants pour les coopératives d’habitation : l’Initiative fédérale de logement communautaire et l’Initiative canadienne de logement communautaire.

Dans son programme électoral de 2019, le Parti libéral s’engage à fournir de nouveaux fonds pour loger les anciens combattants. S’ils sont réélus, les libéraux dépenseront 15 millions de dollars par année pour de nouveaux logements accessibles et abordables construits spécialement à cette fin.

En général, les libéraux ont surtout cherché à permettre à un plus grand nombre de personnes d’accéder à la propriété en élargissant les incitatifs pour les acheteurs d’une première maison, notamment à Toronto, Vancouver et Victoria. Ils ont également promis de s’attaquer au problème de la spéculation immobilière en imposant une taxe sur les propriétés résidentielles vacantes appartenant à des non-Canadiens qui ne vivent pas au Canada.

Le Parti conservateur

Le Parti conservateur cherche surtout à augmenter le nombre de personnes qui accèdent à la propriété comme moyen de régler la crise du logement. Andrew Sheer a dévoilé un plan en quatre points pour rendre l’accession la propriété plus abordable. Il veut éliminer les tests de résistance pour le renouvellement des prêts hypothécaires, augmenter de 25 à 30 ans la période d’amortissement pour les prêts hypothécaires assurés pour les accédants à la propriété, lancer une enquête sur le blanchiment d’argent dans le secteur immobilier et, enfin, utiliser les biens immobiliers fédéraux excédentaires pour accroître l’offre de logements.

Les conservateurs mettront également en place un crédit d’impôt pour les maisons écologiques, qui aidera à payer le coût des rénovations d’efficacité énergétique, pour des économies d’énergie maximales de 3 800 $ à chaque exercice financier.

Le NPD

Le NPD a un plan ambitieux visant à bâtir 500 000 logements abordables en 10 ans, dont la moitié au cours des cinq premières années. Pour appuyer la construction de coopératives, de logements sociaux et de logements sans but lucratif, le NPD établira un fonds de démarrage rapide spécial pour simplifier le processus de demande et la mise en œuvre des projets.

Le NPD s’est engagé à renoncer à la portion fédérale de la TPS/TVH afin de faciliter la construction de nouveaux logements locatifs abordables.

Le NPD s’est également engagé à maintenir les programmes d’aide au loyer et à offrir des subventions annuelles allant jusqu’à 5 000 $ pour aider les ménages à faible revenu à payer leur loyer.

Le NPD est également ouvert à d’autres modèles de logement et prêt à fournir des ressources pour appuyer le logement communautaire. Le parti promet également de mettre fin à la spéculation en imposant une taxe aux acheteurs étrangers qui vendent des logements à des particuliers qui ne sont pas citoyens canadiens ou résidents permanents.

Jagmeet Singh a déclaré que les investissements dans le logement sont une des conditions souhaitées par son parti en échange du soutien d’un autre parti dans un scénario de gouvernement minoritaire.

Le Parti vert

Le Parti vert s’engage pour sa part à mettre en place une stratégie canadienne pour les coopératives d’habitation qui permettra de mettre à jour les mécanismes de financement des coopératives d’habitation. Le Parti vert collaborera avec la SCHL, les organismes coopératifs et les caisses de crédit pour élaborer cette stratégie.

S’il est élu, le Parti vert nommerait un ministre du Logement chargé de renforcer la Stratégie nationale sur le logement, et collaborerait avec les ministres provinciaux à la mise en œuvre des programmes de logement abordable. Le parti s’engage à créer 25 000 nouveaux logements et 15 000 logements rénovés au cours des 10 prochaines années.

Elizabeth May a promis de rétablir les incitatifs fiscaux pour des logements construits spécialement pour la location et à fournir des crédits d’impôt pour des dons de terrains ou de terrains et bâtiments à des fiducies foncières communautaires afin de fournir des logements abordables. Le parti éliminera également la subvention accordée à l’achat d’une première maison.

Dans ses efforts en vue de faire la transition vers une économie verte, le Parti vert accordera la priorité aux logements sécuritaires et abordables de qualité, en particulier dans le nord, et assurera une répartition équitable des ressources pour améliorer l’efficacité énergétique. Le parti travaillera avec les provinces pour mettre à jour les codes du bâtiment nationaux et provinciaux afin d’exiger que les nouvelles constructions soient conformes aux normes d’émission nette zéro d’ici 2030 et il collaborera avec les provinces pour le mettre en œuvre.


L’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine, l’Alliance canadienne pour mettre fin à l’itinérance et la Fédération de l’habitation coopérative du Canada ont fait parvenir un questionnaire aux partis politiques. Voici leurs réponses.


Ne manquez pas les dernières nouvelles du mouvement coopératif, ainsi que des exemples de réussites et des ressources utiles pour votre coopérative.

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre Bulletin électronique toutes les deux semaines directement dans votre boîte aux lettres!