Logo - CHF Canada

#HumainsHabitationCoopérative : Kathy aide à renforcer la communauté, un repas-partage à la fois

Publié le 08 juillet, 2021

Kathy, a white woman with short brown hair, smiles into the cameraKathy Aubichon vit dans la Sarcee Meadows Housing Cooperative depuis un peu plus de 10 ans. Elle consacre son temps à favoriser des relations positives entre les membres de la coopérative d’âges, de cultures et d’origines différents. Kathy est finaliste pour le prix Champion de l’habitation coopérative de cette année.

Rassembler des personnes de tous les horizons a toujours été ma passion », affirme Kathy. Notre coopérative est tellement diversifiée. Je suis toujours en train d’apprendre des autres cultures, et toujours en train de partager.

J’ai emménagé à la Sarcee Meadows Co-op avec mon mari en 2010, mais ce n’est que lorsque j’ai pris ma retraite, il y a sept ans, que j’ai commencé à m’impliquer dans le fonctionnement de la coopérative. Je suis passée directement du travail au bénévolat à temps plein. En 2014, le Cercle des femmes de la Sarcee Meadows a été lancé, et il est passé de sept ou huit participantes à environ 50. L’objectif était de favoriser les relations entre les membres établis et les nouvelles familles qui emménagent dans la coopérative en provenance de nombreuses régions du monde. Ce qui a commencé par des repas-partage coopératifs a pris de l’expansion pour nourrir les sans-abris dans la collectivité au sens large.

Le mari d’une des membres du Cercle des femmes originaire de l’Inde a entendu dire que mon mari aimait sortir sur son VTT, et il était intéressé. J’ai demandé à mon mari s’il l’emmènerait faire une promenade. Il a dit : « Je ne sais pas. De quoi parlerions-nous ? » et j’ai dit : « Des mêmes choses que tu parles avec tes autres amis. » Maintenant, lui et plusieurs des hommes se réunissent pour aller à la chasse. Donc, les hommes se réunissent aussi et trouvent des intérêts communs.

Tout de suite après que le Cercle des femmes a remporté le Prix de l’excellence coopérative de la FHCC en 2017, j’ai commencé à communiquer avec divers députés pour leur décrire les avantages de l’habitation coopérative. Depuis, nous avons été invitées à des activités provinciales, dont une initiative de lutte contre le racisme et une réception pour le Mois de l’histoire des Noirs. À chaque occasion, nous décrivons les coopératives d’habitation aux ministres et la valeur qu’elles représentent pour toutes les collectivités.

Kathy (au centre, en chemise rose) à l’Assemblée législative de l’Alberta

Un jour, lors d’une réunion du conseil d’administration, j’ai fait remarquer que j’avais peur que la Sarcee Meadows change qui j’étais. Un autre administrateur a répondu : « Je pense qu’il est plus probable que vous changiez la Sarcee Meadows. » Je pense que ces deux choses sont arrivées.

Beaucoup de gens pensaient emménager dans la Sarcee Meadows pendant quelques années, économiser de l’argent et acheter une maison, mais ils sont restés. C’est la communauté la plus sûre que vous puissiez imaginer. Personne ne veut partir. Une coopérative est certainement un endroit très spécial où vivre, où tout le monde est comme une famille.

Notre série Humains des coopératives d’habitation présente des personnes qui font de leurs coopératives un meilleur endroit ou qui défendent l’importance de l’habitation coopérative. Faites-nous savoir à info@fhcc.coop qui vous aimeriez voir en vedette la prochaine fois.


Ne manquez pas les dernières nouvelles du mouvement coopératif, ainsi que des exemples de réussites et des ressources utiles pour votre coopérative.

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre Bulletin électronique toutes les deux semaines directement dans votre boîte aux lettres!