Logo - CHF Canada

Le mois de l’histoire des Noirs: Les coopératives d’habitation et le mouvement pour la défense des droits civiques

Publié le 31 janvier

Photos of Martin Luther King, Thurgood Marshall, Harry Belafonte, and blue text on green writing reading "Black History Month"Alors que nous célébrons le mois de l’histoire des Noirs en février, il est important de souligner le rôle que les entreprises coopératives, en particulier les coopératives d’habitation, ont joué dans le mouvement de défense des droits civiques en Amérique du Nord. Nous tenons à remercier David J. Thompson et la National Association of Housing Co-ops pour avoir documenté et partagé ces histoires importantes (suivez les liens ci-après pour lire les versions intégrales).

L’accès à un logement sûr était hors d’atteinte pour beaucoup de groupes défavorisés et, sans surprise, pour ceux qui ont consacré leur vie à promouvoir l’égalité dans le mouvement de défense des droits civiques aux États-Unis. La pratique discriminatoire du «redlining» (le refus de consentir des prêts à certains groupes) par des agents immobiliers, des agences de location et des compagnies d’assurances a contribué à maintenir la ségrégation raciale, refusant l’accès au logement a de nombreux Afro-Américains célèbres. Les militants des droits civiques comprennent WEB Du Bois, Langston Hughes, Paul Robeson et beaucoup d’autres à qui on a refusé un logement parce qu’ils étaient Noirs. Heureusement, la coopération a procuré une solution à leurs problèmes de logement.

  • En 1958, Harry Belafonte, célèbre chanteur et acteur et militant des droits civiques, et sa famille ont eu de la difficulté à trouver un appartement à New York et M. Belafonte a dû envoyer son agent publicitaire (un Blanc) à l’agence de location pour prendre possession du bail pour un appartement. Un an plus tard, M. Belafonte dirigeait un consortium qui a acheté l’immeuble à appartements et qui a ensuite offert aux locataires des parts dans la coopérative, créant ainsi une coopérative d’habitation non ségréguée.
  • Thurgood Marshall, le premier juge afro-américain nommé à la Cour suprême et l’avocat qui a remporté la décision historique «Brown contre le Bureau de l’éducation» qui a ouvert la porte à la déségrégation, a été exposé aux coopératives tôt dans sa carrière. En 1958, M. Marshall et sa famille ont quitté leur appartement dans l’immeuble Edgecombe Apartments (qui allait plus tard devenir une coopérative) et ils ont emménagé dans la Morningside Heights Housing Co‑op dans le quartier Upper East Side de Manhattan. Son intérêt dans l’organisation coopérative était de mettre en place des coopératives interraciales, et il a lutté pour obtenir un cadre réglementaire équitable, critiquant les autorités fédérales responsables du logement pour leur pratique discriminatoire du «redlining».
  • L’appartement de Bayard Rustin dans une coopérative de New York, la South Penn Housing Co-operative, est devenu le point de départ de la marche à Washington pour l’emploi et la liberté – la manifestation de 1963 durant laquelle le révérend Martin Luther King Jr. a prononcé son fameux discours «J’ai un rêve».

Ne manquez pas les dernières nouvelles du mouvement coopératif, ainsi que des exemples de réussites et des ressources utiles pour votre coopérative.

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre Bulletin électronique toutes les deux semaines directement dans votre boîte aux lettres!