Logo - CHF Canada

La Preston Heights Co-op célèbre son refinancement et ses rénovations

Publié le 19 novembre, 2018

A coC’est une journée hors de l’ordinaire lorsqu’un député, un maire, un conseiller municipal et beaucoup de candidats aux élections municipales se présentent à une activité dans une coopérative. Lorsque cette activité marque le remplacement complet des toitures, des revêtements extérieurs et des portes d’une coopérative, en plus des cuisines et des salles de bain nouvellement rénovées dans les 40 logements de la coopérative, c’est simplement exceptionnel!

Le 19 octobre, la Preston Heights Housing Co-op à Cambridge, en Ontario, construite en 1984. avait beaucoup de raisons de célébrer. Après presque une année de construction, les membres se sont réunis pour un barbecue, un groupe musical, un spectacle de clown et du maquillage pour enfants. Ils ont aussi profité de l’occasion pour raconter l’histoire de la coopérative en personne aux élus locaux.

«Pendant mes huit premières années ici, nous avons passé notre temps à nous débarrasser des moisissures», indique Bailey Kohls, la trésorière de la coopérative. «Il y avait tellement de fuites sur les toits et dans les revêtements extérieurs. Nos logements étaient en mauvais état et nous n’avions pas assez d’argent dans nos réserves pour les réparer. Nous avons donc dû obtenir un nouveau prêt hypothécaire, nous n’avions pas le choix.»

«C’est vraiment bien. Les logements étaient plus frais l’été dernier. Les nouvelles cuisines et les salles de bain sont fantastiques, et je suis très contente.»

Le gestionnaire de la coopérative, Allan Steinwell, travaille à la Preston Heights depuis quatre ans. En ayant recours au Programme de refinancement de la FHCC, Allan a coordonné le travail du conseil pour monter son nouveau prêt hypothécaire de 3,1 millions de dollars. Après avoir remboursé le prêt hypothécaire existant de la SCHL, la coopérative avait encore 2,1 millions de dollars à investir pour remplacer l’enveloppe du bâtiment de la coopérative.

«Chaque année», précise Allan Steinwell, «nous dépensions 70 p. cent de nos réserves simplement pour réparer les fuites et éliminer la moisissure.»

Two people shake hands outside a co-op building, with a play structure in the background.En plus d’obtenir son nouveau prêt hypothécaire le 17 novembre, la coopérative a appris en octobre qu’elle était admissible à une subvention de près de 620 000 $ du programme de rénovation et de modernisation de la SCHL. La SCHL a exigé que l’argent de la subvention soit dépensé avant la fin de février – dans seulement quatre mois. «Nous avons dû agir très rapidement et c’était difficile. Il fallait effectuer ces réparations en plein hiver. Nous avons attendu jusqu’au printemps 2018 pour commencer les toitures et les revêtements extérieurs à un rythme beaucoup moins frénétique.»

Étant une petite coopérative d’habitation disposant de peu de marge de manœuvre pour augmenter ses droits d’occupation, la Preston Heights devait adopter une approche plus souple pour son nouveau financement. La Meridian Credit Union est intervenue, offrant un nouveau prêt hypothécaire amorti sur 30 ans, au lieu de la période habituelle de 20 ou 25 ans. De cette manière, il était possible de maintenir les paiements hypothécaires mensuels de la coopérative à un niveau abordable, et les membres ont eu à payer seulement les hausses annuelles normales de leurs droits d’occupation. Selon le consultant financier de la FHCC, Greg Playford, il est inhabituel pour un prêteur d’accepter une période d’amortissement de 30 ans, et il félicite la Meridian pour avoir pleinement compris la situation de la coopérative.

Le gestionnaire de programme, Services de planification financière, à la FHCC, Dave Howard, est du même avis. «Les prêteurs qui participent à notre programme comprennent bien les coopératives d’habitation. Ils savent que nous ne cherchons pas à faire un profit et que notre but est de rendre les logements abordables pour nos membres. C’est formidable quand les prêteurs adaptent leurs offres pour tenir compte des défis spécifiques des coopératives pour moderniser et réparer leurs logements.»

«Nous avons rénové les toits jusqu’aux solives», explique Allan Steinwell. «Nous avons remplacé toutes les portes avant et arrière. Cela fera une très grande différence durant l’hiver, puisque la coopérative utilise un chauffage de plinthes électriques – c’était un point majeur lorsque les membres ont discuté des réparations et du nouveau prêt hypothécaire.»

Bailey Kohls et Allan Steinwell attribuent tous les deux le mérite aux gestionnaires du projet, IRC Building Science, et les deux entrepreneurs principaux – Jackson Roofing and Son Contracting, et Hogan’s Canstruct and Son’s Ltd – pour avoir bien collaboré avec la communauté. «Ils ont été formidables», affirme Bailey Kohls. «IRC nous a appuyés et les entrepreneurs étaient très compréhensibles.»

En fait, la célébration du 19 octobre était parrainée et organisée par IRC, Jackson et Hogan’s. «Ils ont été dans notre communauté pendant un an», précise Alan Steinway. «Ça a été bien de travailler avec eux et c’est une bonne façon pour eux de remercier la communauté.»

Il souligne le soutien que la coopérative a reçu dans le passé de la part des élus locaux citant les relations positives que la coopérative a établies avec le député Brian May, le maire Doug Craig et la conseillère Donna Reid, qui étaient présents à la célébration et qui ont découvert comment la coopérative avait été améliorée.

«Les élus sont importants non seulement pour la Preston Heights Co-op, mais également pour toutes les coopératives. Notre célébration a été une excellente occasion pour nos membres de parler directement avec nos amis politiciens.»


Ne manquez pas les dernières nouvelles du mouvement coopératif, ainsi que des exemples de réussites et des ressources utiles pour votre coopérative.

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre Bulletin électronique toutes les deux semaines directement dans votre boîte aux lettres!