Logo - CHF Canada

La Castlegreen Co-op à Thunder Bay économisera 72 000 $ par année tout en maintenant ses logements en bon état grâce à des réparations et à des améliorations

Publié le 19 août, 2021

One of Castlegreen's rows of townhouses, on top of a grassy hill against a clear blue skyGrâce à un nouveau prêt hypothécaire de 10,7 millions de dollars conclu en juin, la Castlegreen Co-op à Thunder Bay, en Ontario, dispose des fonds nécessaires pour réparer et moderniser ses 215 logements.

Entre autres travaux, la coopérative remplacera les revêtements et l’isolation et ajoutera de nouveaux appareils de chauffage au gaz à haut rendement. Les membres réaliseront ainsi d’importantes économies sur les coûts de chauffage.

En étroite collaboration avec la coopérative, l’équipe des Services de planification des actifs et des finances de la FHCC a analysé l’avenir financier de la Castlegreen et elle s’est occupée des négociations avec la SCHL et le nouveau prêteur de la coopérative, la First National Financial.

Une longue histoire de coopération

La Castlegreen Co-op est l’une des toutes premières coopératives d’habitation au Canada, constituée en 1974. Elle a été construite en deux phases : 161 logements en 1976 et 44 autres trois ans plus tard. Tous ont été construits dans le cadre du programme fédéral de l’article 61 avec des prêts hypothécaires de 50 ans à des taux d’intérêt fixes élevés. En juin, la coopérative a remboursé deux prêts hypothécaires à taux d’intérêt élevé, l’un à 8 % et l’autre à 11 %.

Photos de l’ouverture de Castlegreen

Le grand défi de la coopérative a été de parvenir à un accord avec la Ville de Thunder Bay pour prolonger le bail foncier sur sa propriété de 11 acres. « Nous avons emmené la Ville dans un voyage qu’elle n’avait jamais fait auparavant », a déclaré Stacey Livitski, vice-présidente de la Castlegreen Co-op.

Une vue aérienne de Castlegreen Co-op

« La coopérative a commencé à s’intéresser au refinancement lorsque nous avons reçu une lettre de la SCHL nous indiquant que nos prêts hypothécaires actuels pouvaient être remboursés par anticipation sans pénalité », explique la gestionnaire chevronnée Sharon Carolan-McKinnon. « Lorsque la FHCC a persuadé le gouvernement d’accepter de maintenir les subventions jusqu’à l’expiration normale de notre accord d’exploitation, le conseil a décidé d’examiner la question plus à fond. »

Avec son évaluation actualisée de l’état du bâtiment en main, la coopérative a invité la FHCC à préparer un plan détaillé de gestion des actifs et une proposition de refinancement. En novembre 2019, les membres de la coopérative ont approuvé le plan et accepté d’aller de l’avant.

« Nos membres pouvaient très facilement voir que les revêtements extérieurs des bâtiments avaient besoin d’être réparés », précise Suzanne Squier, présidente de la Castlegreen Co-op. « Lorsque l’analyse de la FHCC nous a montré que nous avions les moyens de payer le coût des réparations, nous n’avons eu aucun problème. »

Un prêt hypothécaire renégocié, grâce à un travail d’équipe

La première étape pour la coopérative a été de demander l’approbation de la Ville de Thunder Bay pour prolonger le bail foncier jusqu’en 2056, afin de tenir compte de la période de remboursement plus longue du nouveau prêt hypothécaire. En avril 2020, la Ville a donné son accord de principe pour prolonger le bail.

Nous sommes tous fiers de donner une vie nouvelle à nos bâtiments vieux de 40 ans, tout en veillant à ce qu’ils soient en bon état pour les années à venir.

Castlegreen townhouses, with a large tree and a parking lot in the foregroundPendant que les négociations sur les baux fonciers se poursuivaient, la FHCC s’est chargée des relations avec la SCHL. La FHCC a donc négocié avec succès la prolongation de la période d’admissibilité de la coopérative au remboursement anticipé du prêt hypothécaire sans pénalité.

« L’une de nos tâches les plus importantes était d’aider la SCHL et la First National à demeurer confiantes que la coopérative serait déterminée à mener le projet à terme », explique Dave Howard, gestionnaire de programme, Services de planification financière, à la FHCC.

Suzanne Squier accorde le mérite aux membres de la Castlegreen Co-op. « Ils ont été engagés et ils nous ont soutenus tout au long du processus, qui a duré longtemps. J’ai hâte que les travaux d’amélioration commencent pour que tout le monde puisse voir ce que nous avons travaillé dur pour accomplir. »

Avec son nouveau taux d’intérêt beaucoup plus bas de 3,33 %, le versement hypothécaire annuel de la Castlegreen Co-op a chuté de plus de 72 000 $. Ces économies permettront également de garder la propriété en bon état pour l’avenir.

La coopérative a déjà embauché un gestionnaire de projet et les travaux commenceront cet été et cet automne.

Suzanne Squier et Stacey Livitski soulignent toutes les deux la valeur du dévouement et de l’engagement de leur gestionnaire, en convenant qu’elle s’est assurée que les réponses de la coopérative aux nombreuses questions des avocats, du prêteur, de la SCHL et de la Ville étaient rapides et précises.

« Nous sommes tous fiers de donner une vie nouvelle à nos bâtiments vieux de 40 ans, tout en veillant à ce qu’ils soient en bon état pour les années à venir », conclut Stacey.


Ne manquez pas les dernières nouvelles du mouvement coopératif, ainsi que des exemples de réussites et des ressources utiles pour votre coopérative.

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre Bulletin électronique toutes les deux semaines directement dans votre boîte aux lettres!