Logo - CHF Canada

Compass Nova Scotia fait des vagues vers la viabilité et la croissance

Publié le 10 janvier, 2020

Three people sit and stand proudly around a table, about to sign paperworkUne nouvelle coopérative d’habitation en Nouvelle-Écosse peut détenir la clé qui permet d’assurer un avenir prospère à de nombreuses coopératives d’habitation de la province, tout en aidant à remédier à la pénurie chronique de logements abordables en Nouvelle-Écosse.

Compass Nova Scotia a été constituée en société avec l’appui de la FHCC en 2017. Son but est de fournir aux coopératives la possibilité de se regrouper pour bénéficier des économies d’échelle et de servir de véhicule pour assurer la croissance de nouvelles coopératives. Compass pourrait également contribuer à renforcer la gouvernance et à améliorer la gestion des biens.

Compass a embauché Earl Mielke, gestionnaire de longue date à Nova Scotia Housing, en tant que premier directeur général et elle prévoit ajouter le développement de nouvelles coopératives à ses réalisations en 2020.

Vers la fin de 2019, Compass a fait l’acquisition de quatre petites coopératives d’habitation qui étaient administrées par la province, totalisant 39 logements. En septembre 2019, lorsque la Central Dartmouth a voté pour se joindre à Compass, cette dernière est passée à 58 logements.

Contexte

Pour comprendre ce qui se passe avec la Compass, il faut un peu d’histoire.

Durant les années 1980, les promoteurs de coopératives d’habitation de la Nouvelle-Écosse ont construit ou rénové un grand nombre de petites propriétés, beaucoup comptant moins de 20 logements. Au fil des années, certaines de ces coopératives ont connu des difficultés sur les plans de la gouvernance, de la gestion immobilière et de la gestion.  Certaines ont éprouvé des difficultés financières et nécessitaient des réparations. Durant les années 1990, elles faisaient partie du portefeuille transféré du gouvernement fédéral à la province et, au fil des années, Housing Nova Scotia a été obligé d’administrer directement certaines de ces propriétés.

Depuis le début, le gouvernement provincial considère la FHCC comme un partenaire efficace. Une relation longue et positive s’est établie dans le but de promouvoir la réussite de toutes les coopératives d’habitation de la Nouvelle-Écosse.

Tirer profit des économies d’échelle

En 2016, la FHCC et la province avaient convenu que certaines coopératives pourraient vouloir faire partie d’une plus grande entité, et la FHCC a constitué Compass Nova Scotia en vertu de la Nova Scotia Co-operative Associations Act.

Le conseil d’administration de cinq personnes de Compass est composé de trois catégories de membres : les membres résidents, les membres non-résidents et les membres organisationnels. Son mandat consiste à « soutenir, bâtir et faire croître des communautés de coopératives d’habitation inclusives ».

« Quatre coopératives étaient sous la responsabilité d’un liquidateur », indique Karen Brodeur, gestionnaire de la région de l’Atlantique de la FHCC. « Avec l’aide la FHCC, Compass a élaboré une proposition visant à éviter la perte de ces coopératives pour le secteur. Le transfert des quatre coopératives à Compass assurera leur viabilité à long terme. »

La gouvernance démocratique a été rétablie. Le 16 décembre, Compass a tenu sa première assemblée annuelle, qui comprenait des élections au conseil d’administration par les nouveaux membres de Compass.

Mais répondre aux coopératives d’habitation qui souhaiteraient se joindre à Compass n’est qu’une partie du tableau.

« Les municipalités, les organismes de développement économique et les groupes de la santé publique de la Nouvelle-Écosse sont très intéressés par Compass », précise M. Mielke. « Les initiatives de logement dans ces petites villes sont beaucoup plus durables lorsque les logements sont construits dans le cadre d’une entité plus grande et plus forte. La taille et l’expertise de Compass réduisent le risque que l’histoire se répète. » Face aux pénuries de logements abordables, les municipalités de la province font appel à Compass pour les aider à transformer des propriétés inutilisées en coopératives d’habitation abordables.

Possibilités de croissance et de développement

Déjà, Compass a un nouveau développement en cours à Shelburne, sur la côte sud de la Nouvelle-Écosse, et M. Mielke s’attend à une année chargée en 2020. D’autres villes ont déjà manifesté leur intérêt.

En unissant les coopératives dans l’optique d’améliorer la gouvernance, la gestion immobilière et la gestion des actifs, pour ensuite servir de fondement pour un nouveau développement, Compass est un exemple de modèle pour l’avenir qui intéresse le mouvement de l’habitation coopérative à l’échelle du Canada. Grâce à ses partenariats entre membres de coopératives, organismes de services aux coopératives, gouvernements, financiers hypothécaires et gestionnaires immobiliers professionnels, Compass peut aider à remédier à la pénurie de logements abordables en Nouvelle-Écosse.


Ne manquez pas les dernières nouvelles du mouvement coopératif, ainsi que des exemples de réussites et des ressources utiles pour votre coopérative.

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre Bulletin électronique toutes les deux semaines directement dans votre boîte aux lettres!