Logo - CHF Canada

Microsubvention pour des coops plus vertes

Microsubvention pour des coops plus vertes

Tous les fonds pour les Microsubventions pour des coops plus vertes de 2018 ont maintenant été alloués.

Pourquoi décerner une microsubvention pour des coops plus vertes ?

Ces microsubventions appuient des projets qui contribuent à la protection de l’environnement.

Qui peut faire une demande?

Tous les membres de la FHCC, sauf celles qui ont reçu une subvention dans les année précédentes.

Quel est le montant des subventions?

La FHCC accepte les demandes de subvention de 500 $ à 4 000 $. Les bénéficiaires retenus recevront un paiement unique après la présentation des reçus et du rapport final du projet.

Quels types de projets seront financés au moyen de la microsubvention pour des coops plus vertes?

  • le compostage, les jardins communautaires, les citernes pluviales
  • la plantation d’arbres
  • un rangement sûr des vélos et des porte-vélos
  • des mises à niveau de l’éclairage
  • des vérifications du rendement énergétique
  • des études de viabilité pour des projets comme des jardins sur le toit ou la récolte des eaux grises

Ce ne sont là que quelques exemples. Laissez aller votre imagination!

Découvrez les projets qui ont été financés en 2017 pour l’inspiration!

Si vous pensez que votre projet peut avoir un impact positif sur l’environnement, envoyez-nous un courriel et nous pourrons vous dire s’il répond aux objectifs de la microsubvention.

Qu’est-ce qui est couvert par la subvention?

  • les matériaux, les fournitures et l’équipement
  • les frais des entrepreneurs ou des consultants

Qu’est‑ce qui n’est pas couvert?

  • les frais de main‑d’œuvre des membres
  • les salaires des membres des coopératives
  • les frais de fonctionnement courants des coopératives
  • les coûts permanents associés à l’entretien du projet une fois qu’il est achevé

Combien de temps a‑t‑on pour terminer le projet?

Cela dépend de la taille et de la complexité de votre projet. Cependant, tous les fonds doivent être dépensés et demandés avant la fin de l’année dans laquelle la subvention est octroyée. Vous devrez soumettre un plan précisant le calendrier et le budget du projet. Au moment d’estimer la date d’achèvement du projet, gardez à l’esprit que votre subvention ne vous sera pas envoyée tant que votre projet ne sera pas terminé.

Comment faire une demande?

Tous les fonds pour les Microsubventions pour des coops plus vertes de 2018 ont maintenant été alloués.

Il suffit de remplir le formulaire de demande au moment où le processus est annoncé chaque année. Les subventions seront octroyées suivant le principe du premier arrivé, premier servi.

Des questions?

Julie LaPalme
jlapalme@fhcc.coop

 

 

 

 

La FHCC aimerait reconnaître les généreuses contributions faites par l’Agence des coopératives d’habitation, la CHF BC, la Housing Services Corporation (HSC) et, notre plus récent contributeur, Prix écono co-op, au fonds de la Microsubvention pour des coops plus vertes.  

 

Sommaire des projets  réalisés à l’aide de la Microsubvention en 2017:

1. Bogart Creek - Newmarket, Ontario – Jardins communautaires et barils collecteurs d’eau de pluie – 3 400 $

Beaucoup de membres ont manifesté leur intérêt pour aider avec le potager et ils étaient très impressionnés à l’idée et avec le résultat final. Des légumes mûrs ont été placés dans un secteur où les membres pouvaient venir et prendre que ce qu’ils voulaient. C’était une bonne façon de vérifier s’il fallait apporter des changements à la variété des plantes. Pour la prochaine saison, la coopérative encouragera les enfants à participer au programme et à aider avec l’arrosage et la distribution des légumes. Les membres ont même discuté de l’ajout d’une autre platebande surélevée l’an prochain.

2. Bread and Roses – Kitchener, Ontario – Local à vélos muni de potences et d’outils – 4 000 $

La coopérative a installé de nouvelles potences pour vélos, ainsi qu’une pompe à air et un banc pour l’entretien des vélos. Le résultat final est un local à vélos entièrement fonctionnel qui semble avoir été aménagé pour servir les cyclistes et non à une salle d’entretien avec des espaces pour les vélos. Les cyclistes qui vivent actuellement dans la coopérative considèrent qu’ils sont appréciés en tant que membres. Les cyclistes qui voudraient devenir membres de la coopérative ont maintenant une raison de le faire. Bref, la coopérative est maintenant une coopérative encore plus verte.

3. Castlegreen – Thunder Bay, Ontario – Deux jardins de pluie – 1 448 $

En août 2017, des bénévoles de la collectivité ont installé une paire de jardins de pluie dans la Castlegreen Co-op dans le cadre du projet Groundbreakers, un projet d’infrastructure verte qui fait appel à des approches naturelles pour gérer les eaux pluviales, réduire le ruissellement et améliorer la qualité de l’eau dans les cours d’eau à proximité. La coopérative s’est associée à l’organisme EcoSuperior Environmental Programs.

YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=fOpnsc-3R4E

Facebook : https://www.facebook.com/pg/EcoSuperior/posts/?ref=page_internal

4. Coady – Ottawa, Ontario – Toilettes à faible débit – 3 121 $

Treize toilettes ont été achetées pour remplacer les très anciennes toilettes à large réservoir qui étaient un fardeau financier en raison du gaspillage et de l’entretien. Les nouvelles toilettes Champion ‘4’ d’American Standard nécessitent très peu d’entretien et utilisent 5 litres d’eau par chasse au lieu de 13 litres. L’impact de la coopérative sur l’environnement est réduit puisqu’elle utilise beaucoup moins d’eau.

5. Corktown – Hamilton, Ontario – Barrière verrouillée et clôture pour ranger les vélos – 3 506 $

La coopérative a fait appel à une entreprise pour concevoir et installer une barrière et une clôture pour ranger les vélos. Le rangement est situé en retrait du balcon supérieur, de sorte que personne ne peut grimper. Il est assez ouvert pour permettre à l’humidité de la salle de lavage de s’échapper. La barrière est assez large pour permettre le passage des personnes et des vélos. Des bénévoles installeront des porte-vélos à l’intérieur de la clôture ainsi qu’un système de verrouillage.

6. Cougar Canyon – Delta, C.-B. – Éclairage extérieur DEL – 1 902 $

La coopérative a commencé à changer l’éclairage extérieur en 2016 en remplaçant les lampes incandescentes par des ampoules DEL. Elle a commencé avec l’éclairage des portes d’entrée avant et des abris d’auto. Des représentants du programme ECAP de BC Hydro ont posé des ampoules DEL dans tous les logements, installé des pommes de douche à faible débit et des aérateurs, et enveloppé les tuyaux du réservoir d’eau chaude. La coopérative a continué de remplacer l’éclairage extérieur par un éclairage DEL par projecteurs. Une des allées n’était pas bien éclairée la nuit et la barrière était fréquemment vandalisée. Maintenant, l’allée est bien éclairée et elle est surveillée par des caméras de sécurité en tout temps. Beaucoup de membres ont exprimé leur satisfaction pour ce sentiment de sécurité accru, ainsi que pour les économies d’énergie et une facture d’électricité moins élevée pour la coopérative.

7. Dalhousie – Ottawa, Ontario – 15 barils collecteurs d’eau de pluie – 1 525 $

Quinze barils ont été installés dans les aires communes et les jardins afin que les membres puissent avoir rapidement accès à une source d’eau sans avoir à utiliser l’eau filtrée des robinets extérieurs. Les barils collecteurs d’eau sont une excellente première étape pour permettre à la coopérative de réduire sa consommation d’eau et, éventuellement, son impact sur l’environnement. Le sondage initial auprès des membres pour déterminer le nombre de barils à commander a ouvert le débat sur l’impact environnemental et les mesures qui peuvent être prises dans notre vie quotidienne. Beaucoup de membres se sont montrés enthousiastes pour participer à des programmes semblables afin de rendre leur coopérative plus écologique et plus durable. Une des grappes de maisons de la coopérative avait pour objectif cet été d’améliorer l’aménagement paysager extérieur en concevant un nouveau jardin et a particulièrement apprécié l’accès à un baril collecteur d’eau de pluie puisque les jeunes pousses nécessitent beaucoup d’eau au départ.

8. Hromada – Edmonton, Alberta - Station de recharge pour l’éclairage d’un abri de jardin à énergie solaire – 3 112 $

La genèse de ce projet était une simple question : «et si on faisait…», inspiré par l’expérience d’avoir à pousser péniblement une tondeuse à gazon à essence très polluante et assourdissante. Après une tentative infructueuse avec une tondeuse rechargeable, la coopérative a décidé de former un comité de l’énergie solaire pour examiner les solutions de rechange. Ils ont décidé d’installer des panneaux solaires sur un abri de jardin afin d’obtenir une station de recharge pour les outils de jardin électriques. Ils ont donc remplacé tous les appareils à essence par des appareils électriques. Après avoir appris la terminologie et l’application de la technologie solaire, ils ont montré aux membres comment utiliser la station de recharge. Des membres prennent en note les temps de recharge afin d’établir le calendrier optimal pour les cycles d’utilisation et de recharge. La transition vers d’autres sources d’énergie nous aide à mieux connaître les cycles de la nature et d’en tenir compte,  une connexion depuis longtemps perdue.

9. Marshwinds – Moncton, N.-B. – Platebandes surélevées et barils collecteurs d’eau de pluie – 1 941 $

La coopérative a ajouté huit nouvelles platebandes surélevées aux quatre platebandes existantes dans le petit parc d’enfants inutilisé. Afin d’accroître la longévité des platebandes, ils ont utilisé du bois de cèdre, qui nécessite moins d’entretien. Les membres de la coopérative ont rempli les boîtes de terre moins d’une semaine après qu’elles leur ont été assignées. Deux barils collecteurs d’eau de pluie ont également été installés pour réduire la consommation d’eau et faciliter l’arrosage des jardins, en particulier lorsqu’ils sont loin de la source d’eau la plus proche.

10. Nova Vita – Burnaby, C.-B. – Jardin – 3 969 $

L’an dernier, quelques membres ont aménagé un petit jardin et invité les enfants de la collectivité à venir y planter des légumes. L’excellent taux de réponse à ce petit jardin a motivé la coopérative à élargir le projet. Le projet a commencé au printemps afin de pouvoir procéder à la plantation à la fin de mai. La coopérative a également ajouté une table à pique-nique afin d’organiser des activités près du jardin. Dire que le jardin a été un succès serait un euphémisme. Presque tous les membres de la coopérative ont participé et ont profité du nouveau jardin et ils ont tous hâte à l’an prochain.

11. Village Canadien – Selkirk, Manitoba – 3 540 $

L’utilisation responsable des ressources naturelles en plus de l’utilisation économique d’eau ont motivé la coopérative à rénover ses salles de bains, en commençant avec l’installation de 16 toilettes à double chasse dans les huit maisons en rangées. Les travaux ont été réalisés par les employés de la coopérative chargés de l’entretien, qui ont enlevé les vieilles toilettes et les ont remplacées par des toilettes à double chasse, qui utilisent 40 p. cent moins d’eau par chasse. Les économies d’eau seront utilisées pour d’autres projets verts. L’obtention d’une microsubvention pour des coops plus vertes a été un point saillant pour la coopérative. Les membres de la coopérative ont hâte de mettre en œuvre de nouveaux projets pour favoriser la durabilité et inspirer leurs membres et leurs voisins.

12. Western Manitoba Seniors - Brandon, Manitoba – Éclairage extérieur DEL – 3 540 $

Ce projet d’éclairage extérieur a été rendu possible en combinant les fonds de la microsubvention avec ceux du Programme d’éclairage à efficacité énergétique DEL d’Hydro Manitoba. Le stationnement de la coopérative est maintenant très bien éclairé la nuit, ce qui augmente la sécurité et le rendement énergétique de la coopérative. Les nouveaux luminaires, en plus de réduire de façon importante la consommation d’électricité, aident aussi à réduire les coûts liés au remplacement des ampoules et des ballasts à quelques années d’intervalle.

13. Westwood Co-op Place – Niagara Falls, Ontario – Jardin communautaire – 1 629 $

La coopérative a aménagé neuf platebandes individuelles, trois platebandes accessibles individuelles et deux parcelles de terrain communautaires. Une des parcelles communautaires est ce qu’on appelle un «potager en lasagne», un concept de jardin commun en permaculture. Le potager en lasagne a été aménagé par le Niagara Farm Project.

La construction a eu lieu durant le mois de mai. Vers la fin de semaine du 20 mai, les potagers étaient prêts pour la plantation.

Toutes les parcelles individuelles ont été assignées chacune à des particuliers ou à des familles vivant dans la communauté. Les membres se sont partagé l’entretien ainsi que la récolte de ces jardins communautaires. Les aliments excédentaires ont été déposés dans une boîte d’aliments gratuits et ont été utilisés par divers membres de la coopérative.

En juin, le comité du jardin a organisé une activité de «jARTdinage» pour les jeunes de la coopérative durant laquelle ils ont peint une enseigne de jardin et des cabanes d’oiseaux pour embellir l’espace. Les enfants ont également planté des pommes de terre dans les platebandes communautaires.

Si on en juge par la production d’aliments sains gratuits pour la communauté, l’encouragement à la biodiversité, l’amélioration du moral de la communauté et les leçons importantes tirées des nouvelles relations établies, le jardin à certainement été un grand succès. Le jardin est devenu un endroit où les gens se réunissent presque tous les soirs. Beaucoup de gens ont créé de nouvelles amitiés et de nouvelles interactions ont eu lieu entre voisins.

L’an prochain, la coopérative prévoit ajouter une composante éducative pour attirer de nouveaux membres au jardin, puisque les membres qui ont manqué l’activité de jardinage durant la première saison ont exprimé beaucoup d’intérêt à participer l’an prochain.

14. Winkleigh – Hamilton, Ontario – Remplacement de l’éclairage en DEL – 4 000 $

La coopérative a remplacé l’éclairage dans les bureaux, les salles et l’éclairage de sécurité sur les murs dans les aires communes par un éclairage DEL. Les nouveaux dispositifs d’éclairage de sécurité extérieurs DEL ont augmenté considérablement  l’éclairage de nuit, rendant l’endroit plus sûr. Le nouvel éclairage dans le bureau et la salle du parc est une amélioration appréciée. La réduction des coûts de fonctionnement et de la consommation d’énergie ont déjà été constatés sur la première facture d’électricité de la coopérative. La coopérative a combiné les fonds de la microsubvention et le remboursement du gouvernement avec ses propres fonds pour réaliser ce projet.